Projet d’entretien et de réhabilitation des infrastructures routières en RDC et d’amélioration de l’assainissement urbain à Kinshasa – PARAU

Date signature
16/06/2010
Montant
110 000 000 €
Date limite de mise en œuvre opérationnelle
16/11/2015
Maître d’œuvre
Cellule de gestion du projet


Objectif spécifique

Lutter contre la pauvreté d’une partie des populations congolaises en contribuant, d’une part, à améliorer les conditions de vie et de santé des populations vulnérables des quartiers de la ville de Kinshasa et, d’autre part, au rétablissement et à la préservation durable des infrastructures de transport pour garantir l’accès aux marchés et aux services sociaux et administratifs, nécessaires à la relance socio-économique et la réintégration du pays.

Objectif gloabal

  • Améliorer l’accès à l’eau potable et l’assainissement dans plusieurs bassins versants de la ville de Kinshasa.
  • Contribuer à la pérennité de ces secteurs par le renforcement des capacités des différents acteurs.

Trois volets sur lesquels le projet s’articule

  • Eau, assainissement et gestion des déchets solides (zone d’intervention : Kinshasa) ;
  • Réouverture et entretien du réseau routier prioritaire (zone d’intervention : Kinshasa, Bandundu, Equateur et Kasaï Occidental) ;
  • Formation technique et appui institutionnel (zone d’intervention : Kinshasa).

Résultats attendus

Volet 1

  • Les populations des quartiers périphériques visées par le projet ont accès à une source d’eau améliorée.
  • Une partie du réseau d’assainissement pluvial primaire et secondaire dans les bassins versants de Kinshasa où le projet interviendra est opérationnel.
  • La gestion d’une partie des déchets solides produits dans les bassins versants de Kinshasa où le projet interviendra est assurée.

Volet 2

  • La réouverture et l’entretien courant du réseau couvert par le PAR II et de certaines liaisons principales du réseau routier prioritaire dans ces provinces

Volet 3

  • La capacité de gestion stratégique de la distribution d’eau potable, de l’assainissement et des déchets solides au niveau du Gouvernorat de la ville de Kinshasa est développée.
  • La capacité de réflexion pour la réforme du secteur routier est renforcée ainsi que l’identification des moyens nécessaires pour sa mise en place.
  • La gestion stratégique du ministère des infrastructures, travaux publics et reconstruction (MITPR) et des services préposés à l’aménagement urbain et à l’entretien et à la réouverture du réseau routier est développée.

Parties prenantes

  • Volet route : Fond Natio­nal d’entretien Routier(FONER), minis­tère des Infra­struc­ture, cel­lule Infra­struc­tures, Office des routes (OR).
  • Volet Assai­nis­se­ment : Hôtel de Ville, Régie d’assainissement des tra­vaux publics à Kin­sha­sa (ERATEPEKA), Bureau d’étude et d’assainissement urbain (BEAU).